LA LIBERTÉ EN ÉTENDARD (micro texte)


Dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789, on lit :
Art. 4. – La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi

Tous les jours, Pierre Neuville rabâchait à qui voulait l’entendre, qu’il était libre comme l’air ; qu’il n’avait nulle obligation envers quiconque ni aucun compte à rendre à personne ; qu’il était libre de faire ce que bon lui semblait, quand il le souhaitait et comme il l’entendait !

Au risque d’y perdre sa liberté, il disait sans se lasser qu’il n’avait ni amour, ni argent, ni pardon, ni service, ni considération à donner à qui que ce soit ! Sa liberté en étendard, il se targuait aussi d’être un homme détaché de tous dogmes, de toutes religions, de toutes traditions et de toutes contraintes, et s’identifiait comme un libre-penseur.

Et au risque de choquer, Pierre Neuville ne s’interdisait rien ! Les autres, leurs idées, leurs besoins, leurs états d’âme, cela l’indifférait complétement et l’éloignait de tout le monde, même des plus bienveillants et des plus patients.

Pierre Neuville favorisait tellement sa liberté au détriment de celle des autres, que tôt ou tard, ceux qui croisaient sa route finissaient par l’éviter, l’ignorer et même le fuir. Même ses proches lui reprochaient d’être insupportable, invivable, égocentrique, borné et excessif, et le reprenaient sur son comportement qu’ils prétendaient « anormal, fou, exagéré, absurde… ».

Si égoïstement libre et si farouchement attaché à ce besoin d’indépendance, Pierre Neuville n’avait cure de ces jugements de valeur. Fermés aux critiques et enfermé dans ses opinions, il s’était fâché avec l’ensemble de sa famille et n’avait jamais pu construire d’amitié véritable et pérenne. Mais de ce rejet et de cet isolement, Pierre Neuville n’en souffrait pas du tout… Bien au contraire….

 « De toute façon, assurait-il, l’attachement entrave la liberté ; s’accompagne de bien trop d’hypocrisies et d’un devoir de services à rendre. Cela réclame d’investir du temps qui pourrait me servir à tout autre chose et implique de faire des efforts. Tout cela est gaspilleur d’énergie et de minutes précieuses. L’amitié, c’est vain et inutile ! »

Dans l’esprit de Pierre Neuville, entretenir des liens sociaux, revenait à le restreindre dans sa liberté de penser, de faire ou de dire. Et ça, pour l’homme indépendant qu’il se targuait d’être, ce n’était pas concevable ! Ainsi donc, croire que Pierre Neuville puisse un jour nouer des relations avec autrui, c’était vouloir le priver de SA très et bien trop chère liberté qu’il avait hissée au rang d’idole et que rien ni personne ne pouvait détrôner.

Que ce soit clair ! Sa liberté physique, mentale et intellectuelle étant sa seule motivation, il la défendrait toujours, envers et contre et n’était pas encore né celui qui lui dicterait sa conduite, qui musèlerait sa bouche, limiterait son champ d’actions et le contraindrait dans ses pensées !

Et les années passant, Pierre Neuville ne s’était jamais remis en question.

— Libre ! Je suis libre ! hurlait-il, les bras grands ouverts et tournant sur lui-même.

— Je suis content d’être libre ! chantait-il, un sac sur la tête, dans le parc de l’asile entouré de hauts murs infranchissables. Je me fous de l’opinion des autres, parce-que je suis libre et que je fais ce que je veux !

By Christ’in

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Le Jardin poétique de Vianney

Glorifiez donc Dieu dans votre corps ! (1 Co 6, 20)

Dans la noix de poucette

Illustratrice autrice freelance

Stances d'un verbe poétique

Poésie, romans, fragments de vie

Louisa Treyborac Romancière et autrice

www.linktr.ee/louisatreyborac

Plume Royale

Fiction Identité - Fiction Pureté

Jesus is King

Twitters Anonymous

Les faits Plumes

Des enquêtes à pas de loup pour apprendre sur-tout...

lepapillondeslivrescerclerenevigo

Bienvenue dans le blog de France Fougère : Le papillon des livres Cercle René Vigo... et toujours des chroniques sur les livres, les arts,... beauté, mode, théâtre, etc

Le bal littéraire des sardines

Lecture, Lifestyle & flâneries urbaines

Le plaisir d’écrire

L'écriture au service de la foi

Blog de Henri Viaud-Murat

Pour le perfectionnement des saints

Foi chrétienne

Encourager, partager, bénir

Fiction Chrétienne

Inspirer et équiper les écrivains pour impacter le monde

The Little Laura

Chercheuse de poux, d'or et de vérité

Signé C.

Blog littéraire, amatrice de thriller, policiers, horreur.

Kévin Dreyfus

RECHERCHER, DÉCOUVRIR, PARTAGER

By Christ'in

Auteure chrétienne pour Sa gloire

PEP'S CAFE !

Lire, Ecouter, Voir, Edifier

Lire dit-elle

L'oreille du taureau à la fenêtre De la maison sauvage où le soleil blessé Un soleil intérieur de terre Tentures du réveil les parois de la chambre Ont vaincu le sommeil Paul Eluard

DERNIER ENDORMI

Les notes d'un poète réveillé ne valent pas grand chose. Je ne les donne que pour ce qu'elles valent ; à mes risques et périls. Une expérience de plus. (Jean Cocteau)

By Christ'in

auteure chrétienne... pour TOI

Instants d'Aime

Poésie et textes originaux par Marina Rogard - Un autre regard sur l'amour, une parenthèse de lumière avec des mots qui jouent et dansent avec les coeurs.

Marie des vignes

Smile! You’re at the best WordPress.com site ever

Marie-Anne-Keppers artiste autodidacte multiforme

Peindre, Dessiner, Écrire et Autres ... Créer pour le plaisir de partager mes ressentis, car sentir, c'est vivre !

%d blogueurs aiment cette page :