LES DERNIERS SERONT LES PREMIERS. (Petit texte à la manière de Jean de la Fontaine)

À la course de la vie, deux protagonistes de sexe différent et de nature contraire.

L’un s’appelait Alain Constant et l’autre, Ella Visée

Alain Constant était connu pour sa vitesse à entreprendre, alors qu’Ella Visée l’était pour sa lenteur à démarrer et ses longues réflexions.

Alain Constant s’occupait de dix affaires à la fois, quand Ella Visée ne traitait qu’une seule idée à la fois, la décortiquait dans tous les sens et l’analysait avant de la concrétiser. Et cela pouvait lui prendre beaucoup de temps, des mois parfois, et même des années.

Alain Constant était ambitieux, indépendant et toujours pressé. Il fonçait tête baissée vers les buts à atteindre, alors qu’Ella Visée était simple, prudente et raisonnable, et ne prenait jamais de décision hâtive.

Ainsi, l’un entreprenait, fabriquait et spéculait, tandis que l’autre s’instruisait, prenait conseil autour d’elle et écoutait patiemment.

L’un, agissait, puis réfléchissait ensuite, et l’autre réfléchissait toujours à deux fois avant d’agir. L’un cogitait en continu à la façon d’atteindre le but, et l’autre cogitait sur le meilleur but à atteindre.

Jusqu’en fin de trentaine, cette cadence resta la même pour l’un et pour l’autre, puis à mi-course, Alain Constant fit un burn-out.

Épuisé par un rythme de vie trop soutenu et croulant sous le poids des responsabilités, l’homme explosa en vol et dut s’arrêter pour reprendre des forces et ne pas perdre son épouse qui menaçait de le quitter à cause de son agenda trop chargé. Sans autre choix que de se soigner et se reposer, Alain Constant en profita pour songer à de nouveaux projets au sortir de sa maladie, et par peur qu’elle ne fasse ses valises et ne le laisse, s’occupa tout de même un peu de son épouse.

Seulement, la leçon ne lui ayant pas servi de leçon, Alain Constant se pensant guéri et oubliant promesses et sagesse, retourna plus vite que prévu au boulot et fonça comme un char d’assaut vers d’autres ambitions, travaillant quasiment jour et nuit pour rattraper le retard pris pendant sa maladie.

Trop sûr de lui, incapable de réviser ses priorités et de prendre du temps, Alain Constant ne se ménagea pas. Il finit par s’écrouler une nouvelle fois et par perdre sa femme qui, cette fois-ci, lui tira sa révérence.

De son côté, tel qu’elle l’avait toujours fait, Ella Visée continua d’avancer tranquillement, mais sûrement. Elle épousa un homme qu’elle avait pris le temps d’étudier sous toutes les coutures, et soumis à l’épreuve du temps avant de lui dire « oui ».

Puis, petit à petit, avec l’expérience et la maturité, elle prit du grade dans son travail et gravit les échelons socialement.

C’est ainsi, qu’à la cinquantaine, le bilan fut différent pour l’un et l’autre.

Découragé, sans plus de force ni de jus, Alain Constant dut faire le deuil de ses aspirations personnelles et professionnelles. Dépressif chronique depuis le départ de son épouse, il dut faire aussi des séjours réguliers en maison de repos et pointer à Pôle emploi, alors que, chevronnée et toujours circonspecte, bien entourée par de bons conseillers qu’elle avait su trouver, puis garder au fil des ans, et enrichie par un savoir acquis jour après jour, Ella Visée fut élue première femme Présidente de la République….

By Christ’in (Tous droits réservés)

Un commentaire sur “LES DERNIERS SERONT LES PREMIERS. (Petit texte à la manière de Jean de la Fontaine)

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Le Jardin poétique de Vianney

Glorifiez donc Dieu dans votre corps ! (1 Co 6, 20)

Dans la noix de poucette

Illustratrice autrice freelance

Stances d'un verbe poétique

Poésie, romans, fragments de vie

Louisa Treyborac Romancière et autrice

www.linktr.ee/louisatreyborac

Plume Royale

Fiction Identité - Fiction Pureté

Jesus is King

Twitters Anonymous

Les faits Plumes

Des enquêtes à pas de loup pour apprendre sur-tout...

lepapillondeslivrescerclerenevigo

Bienvenue dans le blog de France Fougère : Le papillon des livres Cercle René Vigo... et toujours des chroniques sur les livres, les arts,... beauté, mode, théâtre, etc

Le bal littéraire des sardines

Lecture, Lifestyle & flâneries urbaines

Le plaisir d’écrire

L'écriture au service de la foi

Blog de Henri Viaud-Murat

Pour le perfectionnement des saints

Foi chrétienne

Encourager, partager, bénir

Fiction Chrétienne

Inspirer et équiper les écrivains pour impacter le monde

The Little Laura

Chercheuse de poux, d'or et de vérité

Signé C.

Blog littéraire, amatrice de thriller, policiers, horreur.

Kévin Dreyfus

RECHERCHER, DÉCOUVRIR, PARTAGER

By Christ'in

Auteure chrétienne pour Sa gloire

PEP'S CAFE !

Lire, Ecouter, Voir, Edifier

Lire dit-elle

L'oreille du taureau à la fenêtre De la maison sauvage où le soleil blessé Un soleil intérieur de terre Tentures du réveil les parois de la chambre Ont vaincu le sommeil Paul Eluard

DERNIER ENDORMI

Les notes d'un poète réveillé ne valent pas grand chose. Je ne les donne que pour ce qu'elles valent ; à mes risques et périls. Une expérience de plus. (Jean Cocteau)

By Christ'in

auteure chrétienne... pour TOI

Instants d'Aime

Poésie et textes originaux par Marina Rogard - Un autre regard sur l'amour, une parenthèse de lumière avec des mots qui jouent et dansent avec les coeurs.

Marie des vignes

Smile! You’re at the best WordPress.com site ever

Marie-Anne-Keppers artiste autodidacte multiforme

Peindre, Dessiner, Écrire et Autres ... Créer pour le plaisir de partager mes ressentis, car sentir, c'est vivre !

%d blogueurs aiment cette page :